La tularémie – généralités

La tularémie est une maladie qui peut aussi bien affecter la faune
sauvage que l’homme. Elle est causée par une bactérie appelée Francisella tularensis. De nombreuses espèces animales peuvent être porteuses ou infectées.

290px-Feldhase_078-11.06.08.jpg

Lièvre d'Europe

Lièvre d’Europe

Concernant les espèces gibier, elle touche plus particulièrement les
lièvres, chez qui elle peut être mortelle. La tularémie est une des
causes de « points blancs » sur le foie de lièvres mort. Elle peut
aussi être présente mais invisible à l’œil nu. Les lapins, eux, sont
plus résistants et ne succombent généralement pas à la maladie.
La tularémie peut se transmettre par différentes voies.
– Francisella tularensis
est capable de traverser la peau
saine, et il est donc important de porter des gants et des vêtements
de protection lors de la manipulation de lièvres.
– La transmission par inhalation est très dangereuse et a valu le
classement de la tularémie en arme biologique.
– Ingérer de la viande ou de l’eau contaminée peut transmettre la
maladie.
– Les piqures d’arthropodes infectés (tiques, moustiques, taons)
sont responsables de certaines épidémies.

Pour en savoir plus : http://www.bt.cdc.gov/agent/tularemia/

Photo : Ansgar Walk


Sylvain Larrat,
Docteur Vétérinaire, MSc, DES, Dip. ACZM
Exercice exclusif nouveaux animaux de compagnie, faune sauvage et aquatique

 

 

Publié dans Faune sauvage