Premier diagnostic de maladie à prion chez un renne sauvage européen

La maladie débilitante des cervidés, ou Chronic wasting disease, est une encephalite spongiforme transmissible causée par un prion (au même titre que l’ESB). Elle touche les cervidés nord-américains (cerf de virginie, cerf mulet, wapiti, orignal). Aucun cas de transmission à l’homme n’a été rapporté.

Jusqu’ici, cette maladie était considérée absente des populations de cervidés sauvages en Europe, et aucun cas spontané n’avait été décrit chez des rennes.

Renne en Norvège -Par Alexandre Buisse (Nattfodd) — self-made (http://www.alexandrebuisse.org), CC BY-SA 3.0,

Il a été découvert chez un renne sauvage en Norvège, par le biais d’un programme de surveillance active.

Le prion de la maladie débilitante des cervidés est relativement stable dans l’environnement, et il est probablement transmis de manière indirecte par l’environnement contaminé. Les agrégations artificielles d’animaux par le nourrissage sont accusées d’augmenter la transmission de ce prion. Les rennes sont une espèce qui se regroupe naturellement, ce qui pourrait avoir des implications épidémiologiques importantes.

Pour en savoir plus : http://www.vetinst.no/eng/Highlights/The-first-detection-of-Chronic-Wasting-Disease-CWD-in-Europe

Publié dans Faune sauvage, Vétérinaire